Jonathan Ayité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jonathan Ayité
Image illustrative de l’article Jonathan Ayité
Jonathan Ayité, en mars 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Alanyaspor
Numéro 9
Biographie
Nationalité Drapeau : Togo Togolais
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Togo Togolais
Naissance (33 ans)
Lieu Bordeaux
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 2007
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2004-2006 Drapeau : France Stade bordelais
Parcours amateur
Saisons Club
2006-2007 Drapeau : France Girondins de Bordeaux B 31 0(6)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2007-2009 Drapeau : France Stade brestois 2940 0(7)
2009-2011 Drapeau : France Nîmes Olympique81 (28)
2011-2014 Drapeau : France Stade brestois 2970 (18)
2014- Drapeau : Turquie Alanyaspor65 (33)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007- Drapeau : Togo Togo 24 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 mai 2015

Jonathan Ayité est un footballeur franco-togolais né le 21 juillet 1985 à Bordeaux qui évolue au poste d'attaquant. Son frère, Floyd, est également footballeur professionnel.

Biographie

Originaire de Bordeaux

Formé à Bordeaux, il évolue en CFA2 avec le Stade Bordelais lors des saisons 2004-2005 et 2005-2006.

Il intègre l'équipe réserve des Girondins de Bordeaux en CFA et s'entraîne avec le groupe professionnel lors de la saison 2006-2007, mais ne se voit pas proposer de contrat en fin de saison[1].

Débuts professionnels au Stade brestois

En juillet 2007, il s'engage pour deux saisons avec le Stade brestois [2]. Lors de la saison 2007-2008 de Ligue 2, il inscrit 6 réalisations en 26 rencontres.

Révélation au Nîmes Olympique

Après un début de saison 2008-2009 en demi-teinte, où il se retrouve rapidement relégué sur le banc[3], il s'engage au mercato hivernal au Nîmes Olympique, toujours en Ligue 2, pour six mois avec une option pour une saison supplémentaire en cas de maintien[4].

Il participe à la remontée du club lors de la deuxième partie de saison, et permet de le sauver de la relégation en inscrivant notamment 4 buts en 18 rencontres. En juillet 2009 il signe pour 3 ans supplémentaires avec le club gardois[5].

Lors de la saison 2009-2010, il est le meilleur buteur du club nîmois avec 16 buts toutes compétitions confondues. Il est aussi le 12e buteur de Ligue 2 avec 11 buts et forme alors un duo d'attaquant reconnu avec Jean-Jacques Mandrichi. À 24 ans, il perce ainsi tardivement au haut niveau et est alors convoité par quelques clubs plus huppés[6].

Il redémarre la saison 2010-2011 sur le même rythme que la précédente, et même si ses performances sont moins impressionnantes en fin d'année 2010, il continue d'attirer les recruteurs de l'élite.

Retour au Stade brestois

À la recherche d'un attaquant pour épauler Nolan Roux et le remplacer pendant une blessure[7], et après avoir en vain essayé de recruter Sebastián Ribas[8], le Stade brestois 29 jette son dévolu sur Jonathan Ayité deux ans après son départ du club. Le Togolais s'engage finalement avec le club breton le 31 janvier 2011, le dernier jour du marché des transferts hivernal[9] pour un montant estimé entre 0,5 et 1 million d'euro. Il marque son premier but face à l'AS Nancy-Lorraine lors de ses débuts en Ligue 1, puis il s'offre un doublé deux journée plus tard contre l'AS Monaco. Ses débuts sont superbes en Ligue 1 puisqu'il marque 3 buts en 3 matchs. Après un petit passage à vide il retrouve son efficacité lors d'un match important pour le maintien en égalisant, juste après son entrée en jeu, face au RC Lens. Sa toute première demi-saison de Ligue 1 restera la plus probante avec 14 apparitions et 4 buts.

Lors de la saison 2011-2012 il est très fréquemment blessé et ne joue plus beaucoup (6 matchs, 0 but). Nolan Roux en début de saison, puis Issam Jemâa, Eden Ben Basat ou encore Alexandre Alphonse ou Adama Ba évolueront comme attaquants centraux du Stade brestois lors de cette saison.

Au début de la saison 2012-2013, il inscrit 3 buts en septembre 2012 dont un en coupe de la Ligue. Lors du reste de la première partie de saison, il dispute le plus souvent des bouts de matchs (12 apparitions). Eden Ben Basat mais aussi Charlison Benschop lui sont en effet préférés en pointe, d'autant plus qu'il est de nouveau souvent blessé. Alors qu'il est rétabli, il dispute la CAN 2013 avec le Togo. À son retour et à la suite du départ du meilleur buteur brestois Eden Ben Basat à Toulouse au mercato d'hiver, il pense pouvoir retrouver du temps de jeu[10]. Pendant la CAN et le mercato hivernal, un intérêt de Fulham est évoqué[11].

En 2013-2014, il dispute le championnat de Ligue 2 avec le Stade brestois. Il connait une saison difficile notamment marquée par sa prise en grippe par le public armoricain qui le trouve suffisant et peu performant. En fin de contrat à la fin de cette année, il n'est pas conservé[12]. Le joueur annonce en juillet 2014 sa signature à Alanyaspor, club de deuxième division turque[13]. Après avoir marqué 7 buts en tout lors de cette saison avec le Stade brestois.

Carrière internationale

En juin 2007, âgé de 22 ans, il est sélectionné dans l'équipe nationale du Togo pour disputer les éliminatoires de la CAN 2008. Il évolue dans cette sélection avec Emmanuel Adebayor et son frère Floyd Ayité.

En janvier 2010, alors que le Togo s'apprête à rejoindre l'Angola pour y disputer la Coupe d'Afrique des nations de football 2010, il est victime avec ses coéquipiers d'une attaque terroriste[14].

Il participe aux éliminatoires de la CAN 2012 mais le Togo ne se qualifie pas pour cette compétition.

Il retrouve la sélection en novembre 2012 après sa longue période de blessures pour un match amical contre le Maroc. Entre-temps, le Togo s'est qualifié pour la CAN 2013.

Il dispute deux matchs lors de la CAN 2013 et inscrit un but contre la Côte d'Ivoire. Lors de cette édition, le Togo se qualifie pour la première fois pour les quarts de finale.

Buts internationaux

no  Date Sélection Lieu Adversaire Évolution du score Résultat Compétition
1 22/08/2007
-
stade de Kégué, Lomé, Togo Drapeau : Zambie Zambie 1 - 1 3 - 1 Match amical
2 22/08/2007
-
stade de Kégué, Lomé, Togo Drapeau : Zambie Zambie 2 - 1 3 - 1 Match amical
3 22/01/2013
-
Stade Royal Bafokeng, Rustenburg, Afrique du Sud Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 1-1 2 - 1 CAN 2013

Carrière

Statistiques individuelles[15]
Saison Club Pays Championnat Coupe de France Coupe de la Ligue Togo
Division Matchs Buts Cartons Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
Carton jaune Carton rouge
2004 - 2005 Stade bordelais Drapeau de la France France CFA2 - - - - - - - - - -
2005 - 2006 Stade bordelais Drapeau de la France France CFA2 - - - - - - - - - -
2006 - 2007 Girondins de Bordeaux B Drapeau de la France France CFA 25 5 - - - - - - - -
2007 - 2008 Stade brestois Drapeau de la France France Ligue 2 26 6 1 0 2 0 1 1 2 2
2008 - 2009 Stade brestois Drapeau de la France France Ligue 2 9 0 0 0 - - 2 0 - -
Nîmes Olympique Drapeau de la France France Ligue 2 18 4 3 0 0 0 0 0 - -
2009 - 2010 Nîmes Olympique Drapeau de la France France Ligue 2 34 11 4 1 3 2 3 3 3 0
2010 - 2011 Nîmes Olympique Drapeau de la France France Ligue 2 18 4 1 1 2 2 3 2 2 0
Stade brestois Drapeau de la France France Ligue 1 14 4 1 0 0 0 0 0 3 0
2011 - 2012 Stade brestois Drapeau de la France France Ligue 1 6 0 0 0 - - 0 0 - -
2012 - 2013 Stade brestois Drapeau de la France France Ligue 1 22 2 1 0 1 0 1 1 5 1
2013 - 2014 Stade brestois Drapeau de la France France Ligue 2 22 7 4 0 3 3 1 1 0 0

Mis à jour : fin de saison 2013-2014

Source : LFP (Ligue de Football Professionnel)[16]

Notes et références

  1. « Je ne suis plus le même joueur », sport24.com, 6 mars 2011
  2. Ayité à Brest sur republicoftogo.com
  3. Ayité part de Brest sur ouest-france.fr
  4. De Brest à Nîmes, sur mercato365.com
  5. Ayité 3 ans de plus à Nîmes sur foot-national.com
  6. Jonathan Ayité : « Des pistes en France et en Allemagne », footmercato.net, 7 avril 2010
  7. J. Ayité : « On aurait pu assurer le maintien depuis un mois », sb29.com, 19 mai 2011
  8. Ayité plutôt que Ribas sur footmercato.net
  9. Erwann Penland, « Nîmes : Jonathan Ayité retrouve Brest », sur foot-national.com, (consulté le 3 janvier 2015)
  10. Jonathan Ayité : « Si le coach ne fait pas appel à moi, je ne comprendrai pas », ouest-france.fr, vendredi 08 février 2013
  11. Fulham s'intéresse à Jonathan Ayité, finistere-foot.fr, 29 janvier 2013. Mardi 9 juillet 2013, l'attaquant habile et furtif du Stade Brestois est convoité par de nombreux clubs étrangers comme le Celta Vigo ou encore Blackpool qui serait fortement intéressé par le profil typique de l'attaquant du Gabon. Après son retour fructueux à la pointe Finistérienne, le joueur pourrait enfin s'envoler vers une carrière digne de son talent
  12. David Guézennec, « Jonathan Ayité : « J'aurais aimé apporter plus à ce club » », sur ouest-france.fr, (consulté le 3 janvier 2015)
  13. « Brest : Ayité rejoint Alanyaspor », sur sports.fr, (consulté en 3janvier 2015)
  14. Jonathan Ayité (Togo) : « Je ne pourrais jamais rayer Cabinda de ma mémoire ! », Le Temps, 20 décembre 2010
  15. « Fiche de Jonathan Ayité », sur footballdatabase.eu
  16. « Jonathan Ayité », sur lfp.fr (consulté le 3 janvier 2015)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :