Wikipédia:Lumière sur/Lehi

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ce « Lumière sur » a été ou sera publié sur la page d'accueil de l'encyclopédie le samedi 21 octobre 2006.


Ce « Lumière sur » a été ou sera publié sur la page d'accueil de l'encyclopédie le dimanche 22 octobre 2006.


Ce « Lumière sur » a été ou sera publié sur la page d'accueil de l'encyclopédie le jeudi 6 septembre 2018.


Logo du mouvement.

Le Lehi (acronyme hébreu pour Lohamei Herut Israël, « Combattants pour la liberté d’Israël », לח"י - לוחמי חירות ישראל) était un groupe terroriste sioniste qui fut actif entre 1940 et 1948.

L’organisation commet de nombreux attentats contre les Britanniques, de 1941 à 1948, puis contre les Arabes de Palestine, en 1947-1948, ainsi que l'assassinat en 1948 de Folke Bernadotte qui avait pour mission de mettre en place le Plan de partage de la Palestine.

Les autorités britanniques ont nommé ce groupe Stern gang (la bande ou le groupe Stern), en référence au nom de son premier dirigeant Avraham Stern. Le terme Stern group, en français groupe Stern, fut également employé dans les années 1940, et reste une dénomination fréquemment utilisée.

Après la mort de Stern en février 1942, l’organisation fut dirigée par un triumvirat dont faisait partie Yitzhak Shamir, futur Premier ministre israélien, Israël Eldad et Nathan Yolin Mor, jusqu’à sa dissolution en septembre 1948 par les autorités israéliennes, conséquence de l'assassinat du comte Bernadotte, médiateur spécial des Nations Unies en Palestine et du colonel français Sérot, chef des observateurs des Nations Unies. La nouvelle direction réorienta l’idéologie de l’organisation dans un sens se voulant « anti-impérialiste ».

Dans son combat contre les Britanniques, le groupe tente sans succès des contacts en 1941 avec les Italiens et avec les autorités nazies afin d'établir un régime totalitaire en Palestine et de permettre aux Juifs européens d'immigrer en Eretz-Israël. En retour, le Lehi promit de combattre l’empire britannique de l’intérieur. À cette date, le groupe se déclarait notamment « étroitement lié aux mouvements totalitaires européens, par sa conception du monde et ses structures ».